Coopération versus compétition

Publié le par stéphane Wattier

La coopération profite davantage aux apprentissages que la compétition, c'est ce que confirme une recherche américaine dont François Guité rend compte dans un billet très bien documenté. La compétition qui plus est  "entrave le développement des habiletés associées à l’interaction sociale".

Une pièce de plus donc à verser au dossier de l'apprentissage collaboratif, désormais incontournable dans la formation à distance. Au-delà des compétences dont il peut faciliter l'apprentissage, il favorise le développement de l'intelligence émotionnelle - ou intelligence sociale - que D. Goleman définit ainsi :

"la capacité de percevoir ses propres émotions et de les contrôler, de détecter les émotions d'autrui, la faculté de s'automotiver et d'entretenir des relations  harmonieuses et fructueuses avec les autres. L'intelligence sociale est autant, sinon plus, essentielle dans la vie que les aptitudes mathématiques et linguistiques propres à la réussite scolaire."

Encore faut-il - François a raison de le souligner - que l'encadrement pédagogique soit formé à ce mode d'apprentissage. Et l'apprenant, faudrait-il ajouter. Si les tâches collaboratives occupent une place importante dans les dispositifs actuels, elles sont trop rarement précédées d'un mode d'emploi ;-) L'expérience montre enfin qu'il faut penser à vérifier régulièrement  que les bénéfices en matière d’apprentissage sont proportionnels au temps supplémentaire requis par l'apprentissage collaboratif... Gare aux usines à gaz !


Commenter cet article

florence meichel 04/04/2008 12:50

je m'interroge mode d'emploi ou art à exercer ? Pour moi, il s'agit d'un art ce qui l'inscrit dans une dimension profondément éthique et humaine !

stéphane Wattier 04/04/2008 14:49


Bonjour Florence, vous avez raison de poser l'alternative en effet. Mais dans le cadre de la formation à distance, ce sont deux faces de la même médaille. L'art de collaborer peine à s'exercer sur
des outils mal utilisés. Je me réserve donc le droit de ne pas choisir ;-)